Etudier en France

Etudes en France

Partir étudier en France

La France est la troisième destination la plus prisée par les étudiants étrangers ces dernières années. Selon Campus France, elle serait même recommandée par 9 étudiants sur 10 ! La qualité et l’excellence de son enseignement lui valent cette place privilégiée sur l’échiquier international de la formation supérieure.

Poursuivre vos études en France sera pour vous l’occasion d’accéder aux meilleurs établissements mondiaux et à une multitude de disciplines et de savoirs parmi les plus reconnus.

Toutefois, le système scolaire et universitaire y est assez complexe mais surtout bien différent de celui établi dans les pays anglo-saxons.

Bien choisir sa formation – Suivre une formation courte de 2 ans

BTS (Brevet de technicien supérieur), DUT (Diplôme universitaire technologique) et DEUST (Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques) donnent, en deux ans seulement, aux étudiants qui les obtiennent un diplôme prisé sur le marché du travail qu’il permet d’intégrer en faisant valoir une formation théorique et pratique.

Par la suite, par équivalence, vous pourrez obtenir d’intégrer l’université directement en 3e année, en parcours initial comme professionnel, ce qui constitue-là un avantage considérable.

Intégrer une université

En France, les 83 universités publiques sont financées par l’Etat, qui proposent toutes les disciplines sans exception. S’inscrire en Licence vous reviendra, par exemple, à 184 € environ.

Quels diplômes délivre-t-elle ?

  • Licence. Délivrée après 3 ans d’études.
  • Master. Deux ans après la licence. Il peut être professionnel ou de recherche.
  • Doctorat. Après 3 ou 4 ans de recherches, en général, il est obtenu après rédaction et soutenance d’une thèse.

Attention : dans le domaine médical vous devrez impérativement suivre une 1re année commune aux études de santé (PACES) pour passer le concours d’entrée en 2e année. Aucune équivalence n’est délivrée.

Intégrer une grande école

L’une des particularités du système français tient, justement, à ces grandes écoles qui en font, d’ailleurs, son excellence. Parmi elles, les plus grandes écoles d’ingénieurs, les ENS, certaines écoles de commerce et les écoles nationales vétérinaires…

Pour y rentrer, vous devrez satisfaire aux épreuves d’un concours. Et, pour réussir ce dernier, rien de mieux qu’une année préparatoire post-baccalauréat qui sera, pour vous, l’occasion de vous aguerrir aux savoirs et compétences attendus.

Intégrer une classe préparatoire aux grandes écoles

En une ou deux années elles ont pour fonction d’accroître le niveau et les compétences des bacheliers dans différents domaines avant qu’ils n’intègrent une grande école ou une école d’ingénieurs. Toutefois, ces classes préparatoires ne sont accessibles que sur dossier, vous devrez donc faire en sorte que le vôtre contienne les meilleurs résultats qui soient.

Les écoles de commerce et de management

On en compte 230 en France. Certaines sont privées, d’autres dépendent des chambres de commerce et d’industries ou encore de l’enseignement public. Elles sont accessibles dès la Au nombre de 230, certaines sont privées, d’autres dépendent des chambres de commerce et d’industrie ou encore de l’enseignement public. Accessibles dès la 1re année universitaire, elles proposent des formations en 3 ans (Bachelor) qui peuvent se poursuivre par un Master. Ces écoles proposent, en outre, des MBA en management, gestion, communication, etc. Les frais d’inscription annuels peuvent y être parfois élevés, variant de 3 à 10 000 € selon celle que vous choisirez.

Durant votre formation en leur sein, vous aurez l’occasion de réaliser stages et autres échanges en cours d’année qui seront, pour vous, gages de qualité.

Les intégrer requiert réussite à un concours, dont des tests d’aptitude de type Tage Mage (test de référence en matière de gestion) ou TOEFL (test standardisé permettant d’évaluer votre niveau d’anglais).

Les écoles d’ingénieurs

Au nombre de 250, généralistes ou spécialisées, publiques ou privées, elles ne vous autorisent à les intégrer que sur dossier ou suite à la réussite à un concours. Poursuivre vos études en leurs murs vous en coûtera de 610 à 9 000 € selon que vous l’aurez choisie publique ou privée.

A noter : le descriptif de ces diverses écoles et universités est loin de constituer une liste exhaustive. Pour toute autre formation que nous n’aurions pas mentionnée, n’hésitez pas à demander conseil à nos consultants qui sauront trouver la formation qui vous convient dès que vous leur aurez présenté votre projet, vos envies.

Venir étudier en France

S’inscrire

C’est votre première année d’études en France, vous devrez suivre le même parcours que les étudiants français : via la plate-forme en ligne Admission-postbac. Quelques rares exceptions vous seront présentées par nos conseillers. Et, dès la 2e année, votre réinscription se fera directement auprès de l’université considérée.

Concernant les écoles de commerce et d’ingénieurs, des concours spécifiques sont organisés pour les étudiants étrangers afin de vérifier le niveau d’études et de connaissances. Des plates-formes, là encore, permettent de procéder à votre inscription en ligne à ces concours : SAI, PASSWORD ou UNIVERSA.

Mais rien ne sert de paniquer face à ces éléments qui semblent complexes de prime abord : nos consultants auront à cœur de vous venir en aide et de faciliter votre séjour en France.

Obtenir un visa

Un visa est nécessaire dès lors que vous n’êtes pas ressortissants de l’Union européenne. Mais, pour l’obtenir, vous devez justifier d’une inscription auprès d’un établissement de formation. Pensez donc à traiter ces demandes administratives dans le bon ordre afin de ne pas perdre de temps inutilement.

Plusieurs types de visa :

  • Un séjour de moins de 3 mois nécessite un visa de court séjour pour études,
  • Un séjour de plus de 3 mois nécessite un visa de long séjour pour études.

Financer ses études

Une bourse pourra vous être attribuée sous certaines conditions, dont la décision revient à l’Agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, l’accueil et la mobilité internationale, www.campusfrance.org/fr que nous vous conseillons vivement de consulter.

Par ailleurs, votre pays d’origine peut, lui aussi, vous proposer des bourses pour la poursuite de vos études à l’étranger, notamment si la formation que vous envisagez de suivre ne se fait pas dans votre pays.

Trouver un logement

Comme toujours, étudier à l’étranger induit le désir de se rapprocher d’une autre culture. Voilà pourquoi, choisir de vivre dans une résidence universitaire peut être l’occasion de nouer des liens avec les Français et tous les autres étudiants présents sur le campus qui vous feront découvrir leur façon d’être et de vivre, sachant vous les faire apprécier. Vous pourrez aussi opter pour la colocation, la chambre chez les particuliers et autres.

Mais, toujours, nos consultants seront à vos côtés pour vous aider dans vos démarches.

Ilts

International English Language Testing System
Votre chemin pour démarrer votre parcours éducatif et professionnel

Avec plus de 2,7 millions de candidats par an, l’IELTS (International English Language Testing System) est le test d’anglais le plus prisé au monde.

Passer l’IELTS vous ouvre de nombreuses portes – l’IELTS vous aidera à faire des études, à travailler ou à vivre dans le monde entier.

 Réserver votre test 

  

Études à l'étranger
Un séjour d'études à l'étranger ne s'improvise pas !

Etudier a l'étranger

Pour vivre l’aventure jusqu’au bout, optez pour TISC qui vous aidera à franchir le pas en toute sécurité.

Trouver une école